Le CBD - Quand et à Quelle Frequence ?

Le CBD - Quand et à Quelle Frequence ?

Arthur Leclerc

Comment consommer le CBD ?

La plupart des gens s’interrogent sur la manière de consommer du CBD, sur la quantité, la fréquence et aussi s’il existe un moment optimal dans la journée pour le prendre.

En général, on peut répondre à toutes ces questions en disant "ce qui vous convient le mieux". Dans cet article, nous allons examiner plus en détail pourquoi le cannabidiol est une substance si bien adaptée à chacun.


Quel est le meilleur moment de la journée pour prendre du CBD ?

Il n'est pas surprenant que de nombreuses personnes préfèrent prendre leur CBD à la première heure du matin, en même temps que d'autres compléments et d’un petit-déjeuner. D’autres préfèrent en consommer le soir avec le dîner ou juste avant de se coucher.

Tout dépend de votre constitution et de la manière dont votre organisme réagit.

Certaines personnes se sentent énergiques et alertes lorsqu'elles prennent du cannabidiol, il est donc logique pour elles de le prendre le matin.

D'autres préfèrent le prendre en soirée ou avant de se coucher, profitant de l’effet détente procuré par le cannabidiol. Des études préliminaires ont d'ailleurs révélé que la substance pourrait avoir un potentiel thérapeutique pour le traitement de l'insomnie.

Il n'y a donc pas vraiment de moment idéal de la journée pour prendre du CBD. Tout dépend de ce qui fonctionne le mieux pour vous.


Puis-je prendre du CBD avec de la nourriture ?

La prise de CBD avec de la nourriture peut contribuer à une augmentation de la biodisponibilité - ou absorption - du cannabinoïde.

En tant que molécule liposoluble, le cannabidiol se lie facilement aux lipides. La consommation de corps gras, que l’on retrouve naturellement dans de nombreux aliments, favorise donc le taux d'absorption du cannabidiol.


Le CBD & l’activité sportive

Le nombre d'athlètes professionnels et amateurs qui prennent du CBD avant et après leur performance augmente de façon exponentielle, surtout depuis la décision de l'Agence mondiale antidopage de retirer le cannabidiol de sa liste de substances interdites.

En raison de l'absence de propriétés psychotropes ou d'amélioration des performances du CBD, l'agence a en effet ; jugé en 2018 qu'elle ne pouvait pas mettre le cannabinoïde sur la même liste que le cannabis psychotrope riche en THC - qui lui est toujours interdit.

Il y a encore peu de recherches cliniques approfondies sur l'utilisation du cannabidiol dans le sport.

Mais le rôle du système endocannabinoïde dans la médiation des fonctions physiologiques liées au sommeil, à l'énergie, à la coordination et au métabolisme a été identifié.

De nombreux athlètes se tournent également vers le cannabidiol pour atténuer le stress qu’ils peuvent ressentir lors des compétitions, ainsi que leurs douleurs musculaires.

Des études montrent en effet le potentiel du CBD contre l'anxiété ou encore le soulagement des inflammations, ce qui explique son succès.


Et la fréquence ?

Tout comme il n'existe pas de moment idéal de la journée pour prendre du CBD, il n'existe pas non plus de programme type applicable à tout le monde.

Certains le prennent tous les jours pour maintenir des niveaux réguliers de cannabidiol dans le corps. D'autres préfèrent le prendre au besoin afin qu'il conserve son efficacité dans le traitement de certaines affections.

Comme de nombreuses autres substances, le cannabidiol peut s'accumuler dans l'organisme au fil du temps. On estime que cela peut conduire à une augmentation des récepteurs cannabinoïdes, rendant l'ensemble du système endocannabinoïde plus réactif et efficace.

La durée réelle de la présence du cannabidiol dans l'organisme varie de quelques jours à quelques semaines en fonction du dosage, du poids, de la quantité de graisse corporelle et de la fréquence d'utilisation.



La bonne dose

Il n'existe pas de "dosage correct" de CBD qui fonctionne pour tout le monde.

Des facteurs tels que le poids, le métabolisme et la génétique peuvent affecter la quantité de cannabidiol qu'une personne peut choisir de doser.

Cela dit, les doses sont généralement mesurées en milligrammes et vont d'environ 2,5mg à quelques centaines de milligrammes par dose en milieu clinique.

Un autre facteur à prendre en compte est la façon dont vous le consommez.

Par exemple, il faut plus de temps pour que le cannabidiol sous forme comestible soit absorbé, alors que l'administration sublinguale ne prend que quelques minutes.

Le CBD topique, quant à lui, est appliqué directement sur la peau, où le cannabinoïde n'atteint pas la circulation sanguine.

Vous avez donc l'embarras du choix pour adapter et apprécier les bienfaits du cannabidiol.

Les différents produits offrent non seulement des voies d'administration alternatives, mais produisent également des résultats différents.

Par exemple, les extraits à spectre complet permettent d'obtenir une combinaison de différents composés photochimiques présents dans le cannabis, notamment des cannabinoïdes, des terpènes et des flavonoïdes. Toutes ces molécules fonctionnent en symphonie pour offrir un effet équilibré et naturel.

En revanche, des produits tels que l'isolat cristallin de CBD offrent de grandes quantités de cannabidiol avec un minimum de terpènes. Bien que ces produits n'aient pas les mêmes effets synergiques, ils permettent aux utilisateurs d'accéder à des doses importantes qui ne peuvent être obtenues ailleurs.


En conclusion, pour un premier usage, nous recommandons de procéder par étapes. Prenez environ la moitié de la dose recommandée, voyez comment cela fonctionne et augmentez la dose selon votre appréciation et effets ressentis.

Ajouter un commentaire

*Les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.