Le CBD pour lutter contre l'épilepsie

Le CBD pour lutter contre l'épilepsie

Arthur Leclerc

Le cannabidiol, ou cbd, a donné des résultats prometteurs dans le traitement de nombreuses affections, notamment l'anxiété, la dépression, l'arthrite, les troubles cognitifs, le diabète, ou encore l'obésité.

Le CBD possède aussi certains mécanismes neuroprotecteurs et peut en particulier agir contre l'épilepsie.


Qu'est-ce que l'épilepsie ?

Le fonctionnement normal du cerveau est un équilibre entre excitation et inhibition. Toute perturbation de cet équilibre se traduit par une crise d'épilepsie. Le neurotransmetteur inhibiteur acide gamma-aminobutyrique (GABA) et les acides aminés excitateurs glutamate et aspartate sont essentiels au maintien de la stabilité de l'activité neuronale du cerveau. On pense qu'un excès ou une pénurie de l'un ou l'autre de ces éléments provoque une réaction anormale des neurones et, par conséquent, une crise d'épilepsie.

Pendant une crise, une personne peut présenter une altération ou une perte de conscience, des anomalies comportementales, des troubles sensoriels, une activité motrice anormale ou un dysfonctionnement autonome.


CBD et THC

La plante de cannabis contient plus de 100 composés biologiquement actifs appelés cannabinoïdes. Les plus abondants de tous ces produits chimiques sont le THC et le CBD dont le rôle dans l'organisme est largement étudié. 

La marijuana et les autres extraits de cannabis à forte teneur en tétrahydrocannabinol (THC) sont généralement utilisés à des fins récréatives. En raison de leurs effets toxiques, ils ne sont pas adaptés à des fins médicales, principalement parce que le THC est associé à de nombreux effets indésirables tels que la sédation et une mauvaise coordination. Ces effets sont tout à fait opposés à ce dont ont besoin les patients épileptiques.

L'extrait pur de CBD, n'ayant pas d'effets psychoactifs négatifs, peut être utilisé pour ses bienfaits anticonvulsifs. De nombreuses études ont en effet établi les bénéfices de la molécule dans le traitement contre l'épilepsie.


Rôle du CBD dans l'épilepsie

Le CBD agit sur deux types de récepteurs différents, appelés récepteurs cannabinoïdes de type 1 (CB1) et 2 (CB2), qui sont largement distribués dans le système endocannabinoïde. Les récepteurs CB1 se trouvent principalement dans les neurones, tandis que les récepteurs CB2 sont présents dans les cellules microgliales, des cellules de soutien du système nerveux central qui sont chargées d'éliminer les neurones endommagés et de maintenir la santé du système nerveux central. Ainsi, le CBD, en agissant avec les récepteurs du système endocannabinoïde, peut influer sur ces fonctions neuronales.

Des études ont en effet révélé que les endocannabinoïdes jouent un rôle important dans le contrôle de la transmission nerveuse .

Les récepteurs CB1 sont situés au niveau des terminaisons présynaptiques des nerfs libérant du glutamate (neurotransmetteur excitateur) et du GABA (neurotransmetteur inhibiteur). La liaison du CBD à ces récepteurs entraîne l'inhibition de la libération des neurotransmetteurs. Comme la concentration de glutamate est réduite dans les synapses, l'excitation incontrôlée des neurones est ainsi bloquée.


Que dit la recherche 

Une étude réalisée sur 120 enfants et jeunes adultes atteints du syndrome de Dravet et d'une épilepsie résistante aux médicaments a eu des résultats prometteurs. En administrant 20 mg / kg / jour de CBD pendant une période de 14 semaines, la fréquence des crises a été réduite de 12,4 à 5,9 chez les patients ayant reçu du CBD. Et 43 % des patients ont connu une réduction de plus de 50 % de la fréquence des crises. 

D'autres travaux incluant 162 patients atteints du syndrome de Dravet et du syndrome de Lennox-Gastaut ont été publiés. Les patients y ont été traités avec 2 à 5mg / kg de CBD par jour avec une dose allant jusqu'à 50 mg / kg / jour pendant une période de 12 semaines. L'étude a révélé une réduction de 36,5 % des crises ; la plus grande réduction étant enregistrée chez les patients souffrant de crises atoniques (perte de tonus musculaire) et focales (altération de la conscience).


Conclusion

Le CBD est une alternative naturelle pour traiter de nombreuses affections, y compris les troubles neurologiques. Les preuves concernant l'utilisation du CBD pour l'épilepsie et les troubles connexes sont assez convaincantes pour représenter une piste sérieuse.

Si vous prenez un traitement pour ces troubles, parlez-en à votre médecin, il saura vous conseiller sur le CBD.

Ajouter un commentaire

*Les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.