Soutien Immunitaire : Nos conseils et notre sélection de produits dédiés

Nous sommes tous exposés à une variété de maladies, d'infections, virus et bactéries, chaque jour. Notre système immunitaire est un réseau de cellules, de tissus et d'organes qui travaillent ensemble pour protéger le corps. L'immunité nous protège.

A partir de 4990
★★★★★
★★★★★
(8 avis)
A partir de 3990
★★★★★
★★★★★
(12 avis)
A partir de 1999
★★★★★
★★★★★
(4 avis)
A partir de 3990
★★★★★
★★★★★
(2 avis)
A partir de 1290
★★★★★
★★★★★
(1 avis)
A partir de 4990
★★★★★
★★★★★
(3 avis)
1290
A partir de 5490
★★★★★
★★★★★
(1 avis)

Renforcement de notre système immunitaire

En renforçant notre système immunitaire, nous protégeons notre organisme. De nombreux facteurs peuvent venir perturber notre système immunitaire, comme le stress, la maladie ou encore les infections. Par exemple, lorsque la température de l'air baisse, nos sécrétions de mucus augmentent. Certains virus du rhume courants, comme la grippe saisonnière, sont plus actifs par temps frais. Cela augmente la probabilité de tomber malade. Le système immunitaire est particulièrement complexe. Il doit ses capacités de défense à diverses sources alimentaires, minérales, vitamines, compléments alimentaires et systèmes d'organes. Tous ces systèmes fonctionnent ensemble telle une machine bien huilée. Pour s'assurer que notre système immunitaire fonctionne de manière optimale, nous devons d'abord mieux le connaître.

Éloigner les toxines

Pour rester fort et en bonne santé, il est essentiel de garder les toxines et les pathogènes loin du corps. C'est justement le principal rôle du système immunitaire.

L'un des rôles majeurs du système immunitaire est d'évaluer ce qui est « bon » et « mauvais » pour notre corps. Si quelque chose de « mauvais » parvient à s'introduire, le système immunitaire travaille. Il détruit tout ce qui est nuisible avant qu'il ne puisse causer des dommages durables.

Lorsque notre système immunitaire est en bonne santé, notre organisme fonctionne à plein régime. Il maintient les virus et autres intrus indésirables à distance ou les élimine avant qu'ils ne puissent réellement causer de dommages. En revanche, un système immunitaire affaibli ne dispose pas toujours des défenses nécessaires. Il n'empêche plus les toxines d'entrer et n'a plus la force pour les combattre lorsqu'elles pénètrent dans le corps. C'est pourquoi la grippe et d'autres maladies peuvent être dangereuses pour les personnes dont le système immunitaire est mal en point.

Soutien Immunitaire

Créer et soutenir un système immunitaire sain est fondamental pour éviter de tomber malade. Il est inévitable de contracter le rhume ou la grippe en hiver. Un système immunitaire fort peut limiter les symptômes et réduire la probabilité d'une infection plus grave. De nos jours, il est plus important que jamais de maintenir une immunité forte. Il est nécessaire de faire ce qu'il faut pour renforcer notre système immunitaire.

Il y a plein de bonnes gestes pour renforcer le système immunitaire. Faire régulièrement de l'exercice, dormir suffisamment, rester hydraté, manger des fruits et légumes frais. Également, ne pas fumer, boire de l'alcool avec modération et se laver fréquemment les mains. 

Un étal de fruits et legumes pour complémenter le CBD et défenses immunitaires

Voici une liste de conseils pour maintenir un système immunitaire équilibré :

Un intestin sain pour un système immunitaire sain

Les bactéries présentes dans notre intestin, collectivement appelées microbiote humain, jouent un rôle important dans l'immunité. Il est donc important de nourrir les bonnes bactéries avec les « bons » aliments pour rester en pleine forme. Les bonnes bactéries envoient des signaux à notre corps. Ils alertent nos cellules immunitaires des invasions virales et bactériennes. Ceux-là peuvent affecter notre corps, en particulier l'intestin et les poumons, et ainsi éliminer ces menaces. Elles jouent également un rôle essentiel dans l'équilibre de la réponse immunitaire contre les infections.

Les bactéries de notre intestin adorent et prospèrent avec les aliments fermentés. Vous pouvez choisir entre le yaourt, le kimchi et le kéfir par exemple. Elles sont également fans des aliments complets, tels que les fruits et légumes. Pour vous assurer d'avoir un nombre suffisant de bonnes bactéries utiles dans votre intestin, continuez à leur donner ces aliments. Vous pourriez également envisager de prendre des compléments alimentaires probiotiques.

L'immunité est un équilibre complexe que l'on doit respecter.

Un système immunitaire sain dépend de l'équilibre. Par exemple, lorsque vous avez une réaction allergique au pollen, c'est parce que le système immunitaire réagit de manière excessive à la menace perçue liée au pollen, met le système en surcharge, et libère des signaux inflammatoires.

Parfois, notre système immunitaire peut agir en surcharge et s'attaquer lui-même, provoquant des maladies auto-immunes. Une réponse immunitaire qui n'est pas suffisamment forte, en revanche, peut nous rendre malade.

Il est important de noter que le système immunitaire n'essaie pas de combattre chaque bactérie qu'il rencontre. Toutes les bactéries ne sont en effet pas pathogènes, c'est-à-dire qu'elles ne causent pas de maladies, certaines d'entre elles étant même de fidèles alliés.

Notre système immunitaire évolue en permanence

Notre système immunitaire doit constamment en apprendre davantage sur les micro-organismes présents dans notre environnement. Avant même la naissance, quand nous sommes encore dans le ventre de notre mère biologique, notre système immunitaire commence à se développer. Après la naissance et à mesure que nous grandissons, notre système immunitaire apprend à connaître différents micro-organismes, certains sont des amis et d'autres sont des ennemis, et comment les combattre s'ils causent des maladies.

Nos amis bactériens jouent un rôle similaire et continuent d'éduquer notre système immunitaire sur les bonnes et mauvaises bactéries tout au long de la vie. En fait, en présence de mauvaises bactéries, certaines bactéries "alliés", collectivement appelées bactéries commensales, nous protègent contre ces mauvaises bactéries en induisant des réponses immunitaires protectrices.

Une hygiène trop propre peut parfois nuire indirectement à notre système immunitaire

Les taux d'allergies et de maladies liées au système immunitaire sont en hausse dans les pays occidentaux. Cela pourrait être le résultat de l'hypothèse de l'hygiène, selon laquelle le fait d'être trop propre, limite la diversité des bactéries "alliées" dans notre intestin, et peut provoquer un dysfonctionnement du système immunitaire. Cette hypothèse avance que nos systèmes immunitaires ont moins de chances d'attaquer les microbes nécessaires au soutien immunitaire. Cette hypothèse s'appelle désormais épuisement du biome. Nous ne suggérons en aucun cas d'abandonner vos habitudes d'hygiène ; il suffit de ne pas en faire trop avec le nettoyage.

Les émotions positives renforcent l'immunité

Selon la psycho-neuro-immunologie, qui étudie les interactions entre l'esprit, le système nerveux et le système immunitaire, il pourrait exister un lien entre nos émotions et notre système immunitaire.

Steve Cole, professeur à l'Université de Californie, a publié des études montrant que le stress et la solitude peuvent avoir un effet négatif sur notre système immunitaire. Les recherches de Cole sur la façon dont les émotions positives renforcent l'immunité ont été l'objet de vives critiques.

Cependant, d'autres recherches suggèrent que le bonheur peut aider à maintenir un système immunitaire fort. Certaines scientifiques suggèrent que les émotions positives peuvent réduire le risque de rhume. De même, un autre article suggère que les troubles de l'humeur légers à modérés chez les personnes âgées peuvent être associés à une réponse immunitaire légèrement plus faible que des sujets semblables mais plus optimistes.

Une alimentation équilibrée et composée de végétaux sains

On dit que vous êtes ce que vous mangez. Il est logique que manger régulièrement des aliments sains vous maintienne en bonne santé. Les meilleurs aliments pour aider à soutenir nos défenses immunitaires sont les aliments entiers à base de plantes tels que des fruits frais, des légumes, des noix et des céréales complètes. Ces aliments ont tendance à être plus riches en antioxydants, limitant l'inflammation et détruisant les radicaux libres néfastes pour notre santé.

Consommés régulièrement, les aliments suivants permettent de soutenir naturellement nos défenses naturelles : Ail, Gingembre, Légumes verts foncés, Champignons (shiitake, chaga et reishi), Betteraves, Baies, Tomates, Poivrons.

Supprimez l'excès de sucre et les glucides raffinés

Saviez-vous que manger du sucre peut affaiblir le système immunitaire ? Même si la relation entre le système immunitaire et le sucre n’est pas complètement comprise, on pense que la consommation excessive de sucre peut avoir un impact négatif sur les cellules qui combattent les mauvaises bactéries. La consommation de sucre a également été associée à l'inflammation.

Une étude a révélé que des individus en bonne santé qui consommaient une canette de soda par jour contenant 40g de sucre ajouté ont montré une augmentation des marqueurs inflammatoires. Une autre étude a montré que la consommation de 50g de sucre provoque des signes d'inflammation qui ont duré jusqu'à deux heures.

Les glucides raffinés sont très similaires au sucre en ce qui concerne l'immunité. Ainsi, les pâtes, les pâtisseries et le pain, ne sont pas recommandés pour soutenir notre santé immunitaire. Certains types de glucides augmentent à la fois notre tour de taille et l'inflammation. Si vous voulez soutenir votre système immunitaire, n'hésitez pas à supprimer les excès de glucides.

Faire régulièrement du sport ou une activité physique

L'exercice régulier et l'immunité vont de pair. Vous n'avez pas besoin de devenir fou et de vous entraîner sept jours par semaine pendant des heures. Vous devez juste faire de l'exercice régulièrement. Les recherches montrent que faire de l'exercice modéré régulièrement pourrait permettre aux cellules immunitaires de se régénérer régulièrement.

Vous pouvez envisager une promenade rapide de 20 minutes quelques fois par semaine. Une classe de fitness ou de yoga en ligne est également excellente pour faire bouger notre corps. Seulement 2,5 heures d'exercice modéré par semaine pourraient aider à maintenir un système immunitaire performant.

Un homme qui court sur un chemin au milieu d'un champ

Limiter les facteurs de stress

Nous sommes tous bien conscients des effets du stress sur le corps et l'esprit. Saviez-vous que le stress chronique entraîne un déséquilibre de nos cellules immunitaires ? Le stress à long terme supprime les réponses immunitaires protectrices et aggrave les réponses immunitaires pathologiques. La méditation, la pleine conscience, le yoga et l'exercice modéré sont autant d'excellentes techniques pour réduire naturellement le stress et retrouver un sentiment de calme et de sérénité.

Se coucher tôt et dormir suffisamment

L'importance de bien dormir et avoir une bonne nuit de sommeil est parfois méconnue. Il est recommandé de dormir de 7 à 9 heures chaque nuit pour maintenir notre système immunitaire en pleine santé. Saviez-vous que dormir moins de 6 heures par nuit est lié à une susceptibilité accrue de contracter le rhume commun ?

Si vous souhaitez soutenir naturellement votre santé immunitaire, un sommeil réparateur est essentiel. Faites de votre chambre un sanctuaire et respectez un horaire de sommeil régulier. Vous pouvez également prendre l'habitude de cesser d'utiliser des écrans (y compris votre téléphone, votre ordinateur portable ou votre tablette) une heure avant d'aller vous coucher, la lumière bleue émise par nos appareils est connue pour causer de sérieuses perturbations de notre rythme circadien naturel.

De petits changements dans notre mode de vie peuvent faire des merveilles pour soutenir naturellement la santé immunitaire. Gérer votre santé en mangeant une alimentation saine et équilibrée, en réduisant votre consommation de sucre et de glucides, en dormant suffisamment et en veillant à faire régulièrement de l'exercice contribuera certainement à renforcer votre système immunitaire et votre santé globale. 

Prendre un bon petit-déjeuner tous les matins

Un petit-déjeuner sain est une source importante de nutriments sains. L'Université de Cardiff au Pays de Galles a découvert que manger régulièrement un petit-déjeuner peut réduire le risque d'attraper des rhumes ou la grippe. Essayez de commencer la journée du bon pied avec une dose d'antioxydants et de probiotiques comme du thé vert et du yaourt. Une tasse de thé vert est pleine d'antioxydants bénéfiques et une portion de yaourt nature est remplie de probiotiques. Ajoutez du CBD et créez une routine de soutien immunitaire matinal.

Un petit déjeuner sain et équibré

Rester Hydraté

Nous savons tous que nous devrions boire plus d'eau, mais il est facile d'oublier de boire suffisamment d'eau chaque jour. En règle générale, si vous avez soif, vous êtes déjà en retard sur la consommation d'eau. Essayez donc de boire environ huit verres de liquides, y compris de l'eau fraîche filtrée régulièrement tout au long de la journée et lorsque vous faites de l'exercice.

Boire suffisamment d'eau renforce notre immunité. Rester hydraté aide le corps à éliminer naturellement les toxines et autres bactéries sources de maladies.

Prendre des Vitamines C et D

Les vitamines C et D ont des propriétés stimulantes pour le système immunitaire. Selon le Docteur Anthony Fauci, une carence en vitamine D peut avoir un impact sur la susceptibilité aux infections. Des chercheurs de l'Université de Chicago ont établi un lien entre carence en vitamine D et le Covid-19. Ceux qui présentaient une carence non traitée en vitamine D étaient plus susceptibles d'attraper le virus.

La vitamine C est un puissant antioxydant et soutient diverses fonctions cellulaires du système immunitaire, selon une étude de 2017 publiée par les National Institutes of Health. La vitamine C semble également prévenir et traiter les infections respiratoires et systémiques.

Comment les allergies influent-elles sur notre système immunitaire ?

Chaque fois que notre corps entre en contact avec certaines substances, notre système immunitaire peut être trompé en croyant qu'elles sont dangereuses. Lorsque notre système immunitaire est en alerte, il produit des anticorps pour aider à se débarrasser des substances potentiellement nocives. Ces anticorps sont appelés histamines. Vous pouvez considérer les histamines comme des videurs dans une discothèque, leur travail est de sortir les personnes bruyantes et dangereuses.

Le système immunitaire produit des histamines pour éliminer un allergène potentiellement dangereux de l'intérieur du corps. Contrairement aux germes, cependant, les allergènes sont généralement inoffensifs. Sauf, bien sûr, si vous avez une allergie. Mais cela n'a pas d'importance pour le système immunitaire. Les "videurs" sont alertés chaque fois que des allergènes suspects entrent dans la discothèque - et avec beaucoup d'allergènes, votre corps peut devenir un peu trop zélé en essayant de contenir le problème avant qu'il ne se produise. Lorsque cela se produit, il entre en surmultiplication et produit beaucoup d'histamines - qui pourraient faire plus de mal que de bien au corps.

Histamines et Allergies

Avec trop d'allergènes et d'histamines se battant là-dedans, notre corps pourrait commencer à avoir une réaction allergique. La réaction, que nous avons tendance à appeler des allergies, s'accompagne de symptômes tels qu'un nez qui coule, une gorge qui gratte, des éternuements, des yeux qui piquent et qui pleurent, une congestion nasale, des douleurs et une pression faciales - même des éruptions cutanées. Plus ou moins, les allergies sont causées par des systèmes immunitaires suractifs qui deviennent fous en "menaçant" les envahisseurs qui pénètrent dans le corps.

Cela étant dit, si votre système immunitaire pense que le pollen, les squames d'animaux, les moisissures ou certains aliments sont dangereux, il réagit, ce qui entraîne toute une série d'autres sensations irritantes. Les allergies peuvent être difficiles à gérer, même avec des médicaments antihistaminiques contre les allergies, qui visent à aider à empêcher les "videurs" de détruire toute la discothèque dans leur tentative de sortir quelques personnes suspectes.

Le CBD et le système immunitaire

Saviez-vous que le CBD peut aider à renforcer votre système immunitaire ? Voici comment cela fonctionne. Notre système endocannabinoïde (SEC) est connecté au système immunitaire. Ce système biologique complexe de signalisation cellulaire composé de récepteurs cannabinoïdes régule une gamme de fonctions, y compris l'immunité. Les récepteurs CB2 en particulier sont abondants dans le système immunitaire. Les propriétés bénéfiques du CBD interagissent avec ces récepteurs de manière holistique et de soutien, aidant votre système immunitaire à fonctionner de manière plus intelligente.

Assurer que votre système endocannabinoïde est fort et en bonne santé pourrait aider à assurer que l'immunité est forte et en bonne santé. Ici, nous examinerons de plus près le système endocannabinoïde et le système immunitaire, comment le SEC soutient l'immunité et comment soutenir le SEC pourrait entraîner une réponse immunitaire plus forte.

Un virus au microscope

Fonction immunitaire et système endocannabinoïde

Considéré comme l'un des systèmes physiologiques les plus importants, le système endocannabinoïde est potentiellement responsable d'un certain nombre de fonctions différentes, y compris l'humeur, la mémoire, le sommeil, la fonction digestive, le métabolisme, l'appétit, la fonction immunitaire et plus encore.

Au niveau le plus fondamental, le SEC se compose des éléments suivants :

- Deux endocannabinoïdes naturellement présents, l'anandamide et le 2-AG.

- Des enzymes qui synthétisent et dégradent les endocannabinoïdes, telles que l'hydrolase d'acide gras amide (FAAH) et la monoacylglycérol lipase.

- Deux récepteurs cannabinoïdes, connus sous le nom de CB1 et CB2.

Les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2 sont tous deux responsables de la régulation de la libération de différents messagers chimiques. Alors que les récepteurs CB1 se trouvent principalement sur les neurones, les récepteurs CB2 se trouvent principalement sur les cellules immunitaires. Le nombre de récepteurs CB2 présents dans les cellules immunitaires, par exemple, est 10 à 100 fois supérieur à celui des récepteurs CB1.

Bien que la recherche montre que les fonctions principales du SEC sont de soutenir l'homéostasie, la réponse émotionnelle et l'humeur, la cognition et la fonction motrice, il est également suggéré qu'en dehors de ces fonctions centrales, le SEC est également un modulateur important de la fonction immunitaire.

Comment le SEC soutient-elle la fonction immunitaire ?

Des recherches suggèrent que les endocannabinoïdes peuvent moduler la fonction d'une variété de cellules immunitaires grâce à la signalisation des récepteurs cannabinoïdes.

Il est démontré que les cellules immunitaires expriment à la fois les récepteurs CB1 et CB2, sécrètent des endocannabinoïdes et ont des mécanismes de transport et de dégradation fonctionnels. Par exemple, on pense que la synthèse d'anandamide joue un rôle important dans la réponse du système immunitaire aux cannabinoïdes. Une étude de 2009 suggère que les effets des cannabinoïdes sur diverses fonctions immunitaires ont tendance à être temporaires, permettant ainsi de surmonter les effets inhibiteurs de l'infection lorsque le système immunitaire nécessite une activation.

Les chercheurs suggèrent que la régulation à la baisse de l'expression des récepteurs cannabinoïdes lorsque les cellules immunitaires sont activées soutient cela. Bien que la fonction des récepteurs cannabinoïdes sur le système immunitaire ne soit pas complètement comprise, il est supposé que la signalisation des endocannabinoïdes dans les tissus lymphoïdes pourrait aider à contrôler l'activation des cellules immunitaires.

Quels sont les effets des endocannabinoïdes sur la fonction immunitaire ?

On suggère que les endocannabinoïdes sont importants pour maintenir l'équilibre immunitaire et jouent un rôle important dans les fonctions immunitaires. Comment cela fonctionne-t-il exactement ? Tout d'abord, les endocannabinoïdes modulent la croissance et la mort de certains lymphocytes, qui sont des globules blancs et l'un des principaux types de cellules immunitaires de l'organisme qui travaillent ensemble pour se défendre contre des choses comme les virus et les bactéries. Ils modulent également la production de cytokines inflammatoires. Les cytokines sont des molécules de signalisation sécrétées par les cellules immunitaires. Elles jouent un rôle important dans la réponse immunitaire naturelle.

Le CBD comme complément

Les interleukines sont un type de cytokine responsable de l'induction de la fièvre, en particulier l'interleukine-1. Mary Clifton est une chercheuse en cannabis à New York et médecin spécialiste en médecine interne. Elle suggère qu'on devrait utiliser les cannabinoïdes tels que le CBD régulièrement pour maintenir une bonne santé et éviter les symptômes du rhume et de la grippe. "Pendant la saison du rhume et de la grippe", dit Clifton, "cela devrait être un complément."

Elle explique que le CBD peut affecter le nombre d'interleukines que le corps crée. On sait que les endocannabinoïdes montrent une modulation de la production de cytokines, donc cela a du sens. L'action immunosuppressive des endocannabinoïdes sur les cellules immunitaires est principalement considérée comme étant médiée par les récepteurs CB2 en inhibant le monophosphate d'adénosine cyclique (cAMP), un régulateur bien connu de la fonction des cellules immunitaires. Des recherches suggèrent que l'interruption ou l'amélioration des effets du cAMP a un potentiel immunorégulateur significatif dans les maladies auto-immunes.

Une étude de 2003 met en évidence que les cannabinoïdes montrent une modulation de plusieurs fonctions des cellules immunitaires chez les humains et les animaux. Elle note que le système endocannabinoïde "pourrait être exploité dans les thérapies futures pour les maladies chroniques et les déficiences immunitaires".

Le CBD peut-il aider à limiter les allergies ?

Avant de commencer, soyons clairs - le CBD ne guérit rien et on ne doit jamais l'utiliser pour traiter des réactions allergiques graves. Les traitements standards pour le soulagement des allergies, tels que les antihistaminiques, sont une meilleure option. Cependant, des recherches suggèrent que le CBD pourrait avoir un impact sur les symptômes allergiques que vous pourriez ressentir.

Commençons par comprendre comment le CBD fonctionne dans le corps. Le CBD n'est pas intoxicant et ne modifie pas votre état d'esprit. Cependant, il joue un rôle intéressant dans notre système endocannabinoïde (SEC) - qui est responsable de choses telles que la température corporelle, l'humeur, l'appétit, les cycles sommeil / éveil et nos réactions immunitaires.

Le Système Endocannabinoïde (SEC)

Le SEC est un réseau de récepteurs dans tout le corps et le système nerveux qui s'envoient des messages pour maintenir le fonctionnement optimal du corps. Ces messages chimiques, appelés endocannabinoïdes, se produisent naturellement dans le corps. En revanche, les cannabinoïdes tels que le CBD proviennent d'huile de cannabis et de chanvre. Les preuves suggèrent qu'ils interagissent avec les récepteurs endocannabinoïdes et pourraient fournir des avantages lors de perturbations des processus du corps.

Lorsque vous prenez du CBD, que ce soit sous forme d'huile de CBD ou de comestibles au CBD, cela active les récepteurs CB1 et CB2 dans le système nerveux. Parce qu'il peut se lier ou antagoniser ces récepteurs, il peut aider le système ECS à maintenir l'équilibre ou l'homéostasie du corps. Cela pourrait être une bonne chose pour les allergies ! Les allergies et les réponses allergiques semblent impliquer les récepteurs CB2, qui régulent à la fois le système immunitaire et des réactions comme la douleur et l'inflammation.

Certaines recherches ont suggéré que le CBD pourrait aider à prévenir la libération d'histamines par les cellules, ce qui cause de nombreux symptômes d'allergie. Par conséquent, certains sujets ressentent moins d'éternuements, de toux et de démangeaisons. L'inflammation des voies respiratoires joue également un rôle dans les sensations désagréables associées aux allergies. Les réponses inflammatoires allergiques peuvent entraîner une pression sinusale, une congestion, une difficulté à respirer, des allergies cutanées, des éruptions cutanées et des douleurs chroniques. Une étude différente a découvert que le CBD pourrait être un anti-inflammatoire puissant qui pourrait aider à mieux gérer certains problèmes cutanés, douleurs et pressions liés aux allergies.

Du pollen au microscope

Comment consommer du CBD pour réduire les allergies ?

Les recherches indiquent que la présence de CBD peut aider le corps à fonctionner de manière plus efficace par lui-même. Cela est grâce à sa relation unique avec l'ECS. Bien qu'il ne fasse pas disparaître vos allergies, en prendre quotidiennement pourrait rendre certains des effets indésirables des allergies (comme l'inflammation, la pression, la congestion et les éruptions cutanées) plus gérables. Vous voulez essayer le CBD pour soulager vos allergies? Nous vous conseillons de commencer par un produit CBD à spectre complet (Full Spectrum).

D'une part, des études ont montré que la présence de terpènes peut rendre les cannabinoïdes plus efficaces. Effectivement, c'est grâce à ce que l'on appelle un effet d'entourage. Le CBD à spectre complet pourrait produire des effets plus prometteurs dans le corps. En premier lieu grâce à la nature synergique des cannabinoïdes et des terpènes.

Le Role des Terpènes

Par exemple, une étude sur le terpène a-Pinène a découvert que les rats prétraités au pinène présentaient moins de symptômes d'allergie. Le pinène pourrait également avoir des effets anti-inflammatoires et d'ouverture des voies respiratoires. Ces effets pourraient aider à mieux gérer la congestion ou la difficulté à respirer. Lorsqu'on l'associe au CBD et à d'autres cannabinoïdes naturels, les effets seraient amplifiés grâce à l'effet d'entourage.

En dehors des formulations à spectre complet, il existe une variété de produits CBD qui pourraient aider à soulager certains des effets des allergies. De nombreux traitements topiques utilisent du CBD pour soulager les éruptions cutanées, les douleurs musculaires et l'inflammation. Pour ceux qui souffrent de rhume des foins ou d'autres douleurs corporelles dues aux allergies, les huiles ou les aliments comestibles au CBD pourraient être la solution à envisager car ils durent généralement un peu plus longtemps dans le corps.

Quelle que soit la voie que vous décidez d'essayer, gardez à l'esprit que le CBD fonctionne généralement mieux lorsqu'on le prend quotidiennement en tant que complément. La relation complexe qu'il partage avec l'ECS pour encourager potentiellement l'équilibre dans le corps signifie que vous pourriez voir de meilleurs résultats avec une routine CBD régulière.

En fin de compte, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour consolider la relation entre le CBD et les allergies. Toutefois, certaines des preuves que nous avons démontrent qu'il peut être utile. Gardez les antihistaminiques à portée de main au cas où, mais expérimentez avec le CBD à spectre complet comme complément naturel viable.